fbpx

Libérer le potentiel : optimiser la conformité avec les logiciels et outils EDD

Posted in Lutte contre le blanchiment d’argent (AML) on février 27, 2024
1708974418600X141679281575620260 Feature

Comprendre la diligence raisonnable renforcée (EDD)

Dans le domaine de la conformité et de la gestion des risques, l’Enhanced Due Diligence (EDD) joue un rôle crucial dans la lutte contre le blanchiment d’argent et d’autres crimes financiers. Cette section donnera un aperçu de ce qu’implique l’EDD et soulignera son importance dans le domaine de la conformité.

Qu’est-ce que l’EDD ?

La diligence raisonnable renforcée (EDD) fait référence à un cadre complet conçu pour traiter les clients à haut risque et les transactions financières importantes. Il s’agit d’effectuer un examen plus approfondi et de recueillir des renseignements supplémentaires afin de mieux comprendre les risques potentiels associés à des personnes ou à des entités spécifiques. L’objectif de l’EDD est de réduire les risques de blanchiment d’argent, de financement du terrorisme et d’autres activités illicites.

Les procédures EDD sont généralement déclenchées par certains facteurs de risque, tels que le fait de faire des affaires avec des personnes politiquement exposées (PPE), des personnes originaires de pays à haut risque ou sanctionnés, ou des situations présentant un risque accru de blanchiment d’argent. Les réglementations et les exigences spécifiques à l’EDD peuvent varier d’une juridiction et d’un secteur à l’autre.

Importance de l’EDD dans la conformité

On ne saurait trop insister sur l’importance de l’EDD en matière de conformité. En mettant en œuvre des mesures EDD, les organisations peuvent atténuer efficacement les risques associés au blanchiment d’argent et à d’autres crimes financiers. EDD permet aux entreprises d’acquérir une compréhension plus approfondie de leurs clients, de leurs transactions et de leurs vulnérabilités potentielles. Il leur permet de prendre des décisions éclairées et de prendre les mesures appropriées pour assurer le respect des réglementations en vigueur.

L’utilisation d’une approche basée sur les risques pour l’EDD est cruciale. Tous les clients ne présentent pas le même niveau de risque, et l’EDD permet aux organisations d’allouer leurs ressources plus efficacement en se concentrant sur les personnes ou les entités à haut risque. En effectuant une diligence raisonnable approfondie sur ces clients à haut risque, les organisations peuvent identifier et traiter les signaux d’alarme et les vulnérabilités potentiels.

Les institutions financières, en particulier, ont la responsabilité de mettre en œuvre des procédures EDD robustes. Les banques et autres entités financières sont souvent ciblées par les blanchisseurs d’argent en raison de la nature de leurs services et du potentiel de transactions financières à grande échelle. EDD aide les institutions financières à authentifier l’identité des clients, à évaluer le risque de blanchiment d’argent et à détecter les activités suspectes. Il va au-delà du processus standard de diligence raisonnable à l’égard de la clientèle (CDD) en recueillant des détails supplémentaires et en effectuant une analyse plus approfondie.

Pour mener à bien efficacement l’EDD, les organisations peuvent tirer parti des logiciels et des outils EDD qui rationalisent le processus et améliorent l’efficacité. Ces outils offrent diverses fonctionnalités qui facilitent le filtrage des clients par rapport aux listes de sanctions mondiales, aux listes de personnes politiquement exposées (PPE) et à la surveillance des transactions. Ils offrent également des capacités de surveillance continue basée sur les risques et de signalement des activités suspectes.

En conclusion, l’EDD est un élément essentiel des efforts de conformité, permettant aux organisations d’identifier et d’atténuer les risques associés au blanchiment d’argent et à d’autres crimes financiers. En mettant en œuvre des mesures efficaces d’EDD, les entreprises peuvent améliorer leur posture globale de conformité et contribuer à la lutte mondiale contre les activités financières illicites.

Logiciels et outils EDD

Pour gérer et rationaliser efficacement le processus de diligence raisonnable renforcée (EDD), les organisations s’appuient sur des logiciels et des outils spécialisés. Ces solutions offrent une gamme de fonctionnalités et d’avantages conçus pour améliorer les efforts de conformité et atténuer les risques. Dans cette section, nous donnerons un aperçu du logiciel EDD, discuterons de ses avantages et explorerons ses principales fonctionnalités.

Vue d’ensemble du logiciel EDD

Le logiciel EDD est un outil puissant qui permet aux organisations de mener et de gérer efficacement leurs processus EDD. Il automatise diverses tâches, telles que la collecte, l’analyse et le reporting des données, ce qui permet aux professionnels de la conformité de se concentrer sur la prise de décision critique et l’évaluation des risques.

En tirant parti des technologies avancées, le logiciel EDD aide les organisations à identifier et à évaluer les clients, les transactions et les relations commerciales à haut risque. Il permet d’appliquer une approche fondée sur les risques à la diligence raisonnable, en veillant à ce que les ressources soient allouées efficacement pour faire face aux risques les plus importants.

Avantages du logiciel EDD

L’utilisation d’un logiciel EDD offre plusieurs avantages aux organisations dans leurs efforts de conformité. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  1. Efficacité et gain de temps : le logiciel EDD automatise les tâches manuelles, telles que la saisie et l’analyse des données, réduisant ainsi le temps et les efforts nécessaires à une diligence raisonnable complète. Cela permet aux équipes de conformité de traiter efficacement un plus grand volume de dossiers.

  2. Amélioration de l’évaluation des risques : Le logiciel EDD offre des capacités avancées d’évaluation des risques, permettant aux organisations d’identifier et de hiérarchiser les clients et les transactions à haut risque. Cela permet de concentrer les ressources sur les domaines qui présentent le plus grand risque de blanchiment d’argent, de fraude ou d’autres crimes financiers.

  3. Amélioration de la précision de la conformité : Grâce à des cadres réglementaires intégrés et à des méthodologies basées sur les risques, le logiciel EDD garantit la conformité aux lois et réglementations applicables. Il aide les organisations à respecter les normes et les directives de l’industrie, réduisant ainsi le risque de pénalités pour non-conformité .

  4. Rapports simplifiés : Le logiciel EDD simplifie la génération de rapports complets, ce qui permet aux organisations de documenter efficacement leurs efforts de diligence raisonnable. Ces rapports peuvent être personnalisés pour répondre à des exigences réglementaires spécifiques et à des besoins de rapports internes.

  5. Intégration et connectivité : De nombreuses solutions logicielles EDD offrent des capacités d’intégration avec diverses plates-formes et systèmes, tels que la gestion de la relation client (CRM), la planification des ressources de l’entreprise (ERP) et les bases de données. Cela permet une connectivité, une consolidation et une analyse transparentes des données sur plusieurs systèmes.

Caractéristiques du logiciel EDD

Le logiciel EDD est équipé d’une gamme de fonctionnalités conçues pour prendre en charge des processus de diligence raisonnable efficaces et efficients. Voici quelques-unes des caractéristiques communes :

  1. Collecte et analyse des données : Le logiciel EDD permet aux organisations de recueillir et d’analyser les données des clients provenant de sources multiples, y compris les dossiers publics, les listes de surveillance et les médias défavorables. Il utilise des algorithmes avancés et des analyses de données pour identifier les risques et les anomalies potentiels.

  2. Évaluation et évaluation des risques : Le logiciel EDD attribue des scores de risque ou des évaluations aux clients et aux transactions en fonction de critères et de facteurs de risque prédéfinis. Cela permet de hiérarchiser les ressources et de se concentrer sur les entités à haut risque.

  3. Filtrage et surveillance automatisés : Le logiciel EDD automatise le filtrage des clients par rapport aux listes de sanctions mondiales, aux listes de personnes politiquement exposées (PPE) et à d’autres bases de données pertinentes. Il facilite également la surveillance continue afin de détecter les changements dans les profils de risque et d’assurer la conformité.

  4. Flux de travail et arbres de décision personnalisables : Le logiciel EDD permet aux organisations de définir et de configurer leurs propres flux de travail et arbres de décision EDD. Cela garantit la cohérence et la normalisation du processus de diligence raisonnable tout en tenant compte des exigences commerciales spécifiques.

  5. Piste d’audit et rapports : Le logiciel EDD tient à jour des journaux d’audit détaillés de toutes les actions effectuées dans le système, garantissant ainsi la transparence, la responsabilité et la conformité. Il génère également des rapports complets, y compris des profils de clients, des évaluations des risques et des résultats de diligence raisonnable.

Il est important pour les organisations d’évaluer soigneusement leurs besoins et de prendre en compte des facteurs tels que l’évolutivité, la convivialité et les capacités d’intégration lors du choix d’une solution logicielle EDD. Pour obtenir la liste des principaux fournisseurs de logiciels EDD, reportez-vous à notre article sur les fournisseurs de logiciels EDD.

Choisir le bon logiciel EDD

Lorsqu’il s’agit de mettre en œuvre un programme efficace de diligence raisonnable renforcée (EDD), il est crucial de choisir le bon logiciel EDD. Le logiciel que vous choisissez doit s’aligner sur les besoins spécifiques de votre organisation et aider à rationaliser le processus EDD. Tenez compte des facteurs suivants lors de l’évaluation des options logicielles EDD :

Facteurs à prendre en compte

  1. Exigences de conformité : Assurez-vous que le logiciel EDD est conforme aux réglementations EDD et aux exigences définies par les autorités réglementaires. Le logiciel doit vous aider à respecter les obligations de conformité de votre organisation, telles que l’identification des personnes politiquement exposées (PPE), des personnes originaires de pays à haut risque ou sanctionnés, et la réalisation d’évaluations approfondies des risques.

  2. Approche basée sur le risque : Recherchez un logiciel EDD qui prend en charge une approche EDD basée sur le risque. Le logiciel doit vous permettre d’évaluer efficacement le niveau de risque des clients et des transactions. Il devrait fournir des outils permettant de recueillir des informations d’identification supplémentaires, d’analyser l’origine et la propriété effective ultime (UBO) des fonds, et d’effectuer une surveillance continue pour détecter les activités suspectes.

  3. Données et capacités de filtrage : Le logiciel EDD doit disposer de capacités de données robustes, vous permettant de filtrer les listes de sanctions mondiales, les listes de personnes politiquement exposées (PPE) et d’autres bases de données pertinentes. Il doit fournir des résultats de dépistage complets et en temps réel pour aider à identifier les clients et les transactions à haut risque.

  4. Interface conviviale : Tenez compte de la facilité d’utilisation et de l’interface utilisateur du logiciel EDD. Il doit être intuitif et convivial, permettant aux professionnels de la conformité de naviguer et d’utiliser efficacement les fonctionnalités du logiciel. Cela contribuera à une mise en œuvre et à une utilisation plus fluides du logiciel au sein de votre organisation.

  5. Intégration et personnalisation : Évaluez si le logiciel EDD peut s’intégrer à vos systèmes et bases de données existants. Il doit permettre un transfert et une synchronisation transparents des données, en minimisant la saisie manuelle et en garantissant l’exactitude des données. De plus, les options de personnalisation sont avantageuses pour adapter le logiciel aux besoins spécifiques de votre organisation.

Principaux fournisseurs de logiciels EDD

Plusieurs fournisseurs de logiciels EDD réputés proposent des solutions pour aider les organisations à optimiser leurs efforts de conformité. Voici quelques-uns des principaux fournisseurs à prendre en compte :

Fournisseur de logiciels EDD Description
Sanction Scanner Sanction Scanner offre une approche technologique de l’EDD, fournissant des outils pour la conformité LBC/FT, le filtrage par rapport aux listes de sanctions mondiales et les listes de PPE, la surveillance des transactions et le signalement des activités suspectes. Leur logiciel aide les entreprises à identifier rapidement les clients et les transactions à haut risque, ce qui permet d’atténuer efficacement les risques. Pour plus d’informations, rendez-vous sur Sanction Scanner .

Il est essentiel de mener des recherches approfondies, de lire les avis des utilisateurs et de tenir compte des exigences spécifiques de votre organisation lors du choix d’un fournisseur de logiciels EDD. Une solution logicielle robuste et fiable améliorera vos efforts de conformité, rationalisera le processus EDD et contribuera à un cadre de gestion des risques plus efficace et efficient.

En pesant soigneusement les facteurs mentionnés ci-dessus et en explorant les offres des fournisseurs de logiciels EDD réputés, vous pouvez vous assurer que vous sélectionnez la bonne solution logicielle pour répondre aux besoins EDD de votre organisation. N’oubliez pas de tenir compte des exigences uniques de votre secteur et de votre paysage réglementaire lorsque vous prenez votre décision.

Meilleures pratiques en matière de conformité EDD

Pour assurer une conformité efficace aux exigences de diligence raisonnable renforcée (EDD), les organisations doivent mettre en œuvre un programme EDD robuste et adhérer aux meilleures pratiques. Cette section met en évidence trois pratiques clés : la mise en œuvre d’un programme de DEA efficace, la réalisation d’évaluations exhaustives des risques et la surveillance et la mise à jour continues des mesures de DED.

Mise en œuvre d’un programme EDD efficace

La mise en œuvre d’un programme EDD efficace est cruciale pour atténuer les risques associés aux clients à haut risque et aux transactions financières importantes. Un programme EDD consiste à recueillir des informations détaillées pour authentifier l’identité des clients et évaluer le risque de blanchiment d’argent que chaque client représente. Ce processus nécessite beaucoup plus de détails que le processus standard de diligence raisonnable à l’égard de la clientèle (CDD).

Un programme de DDA efficace doit intégrer une approche fondée sur le risque, permettant aux organisations d’allouer des ressources en fonction du niveau de risque posé par un client ou une transaction. Cette approche implique la recherche d’informations d’identification supplémentaires, l’analyse de l’origine et de la propriété effective ultime (UBO) des fonds, le suivi des transactions en cours, l’examen des médias défavorables et du contrôle négatif, la réalisation de visites sur place, la rédaction de rapports d’enquête et l’élaboration d’une stratégie de surveillance continue basée sur les risques.

En mettant en œuvre un programme EDD efficace, les organisations peuvent identifier et traiter les risques potentiels plus efficacement, garantissant ainsi la conformité aux exigences réglementaires. Pour plus d’informations sur les réglementations et les exigences EDD, reportez-vous à notre article sur les réglementations et les exigences EDD.

Réalisation d’évaluations complètes des risques

La réalisation d’évaluations exhaustives des risques est une étape cruciale du processus d’EDD. Les évaluations des risques aident les organisations à évaluer et à comprendre les risques potentiels associés aux clients, aux transactions et aux relations commerciales individuels. En procédant à des évaluations approfondies des risques, les organisations peuvent adapter leurs mesures de DDA pour traiter efficacement les risques identifiés.

Au cours du processus d’évaluation des risques, les organisations doivent tenir compte de divers facteurs tels que la nature de l’activité du client, l’emplacement géographique, la source des fonds et la participation à des activités à haut risque. De plus, il est essentiel d’effectuer une surveillance continue et des examens réguliers des profils des clients pour s’assurer que les évaluations des risques restent à jour.

En effectuant des évaluations complètes des risques, les organisations peuvent obtenir des informations précieuses sur les risques potentiels auxquels elles sont confrontées et développer des mesures EDD appropriées pour atténuer ces risques. Pour plus d’informations sur une approche basée sur le risque de l’EDD, consultez notre article sur l’approche basée sur le risque de l’EDD.

Surveillance continue et mise à jour des mesures EDD

Les mesures de l’EDD ne doivent pas être considérées comme une mise en œuvre ponctuelle. Pour maintenir une conformité efficace, les organisations doivent surveiller et mettre à jour en permanence leurs mesures EDD. Cela implique d’examiner régulièrement les profils des clients, les modèles de transaction et tout changement dans le paysage des risques.

La surveillance continue permet aux organisations d’identifier rapidement toute activité suspecte ou tout changement dans les profils de risque. En demeurant proactives et vigilantes, les organisations peuvent prendre les mesures appropriées, comme effectuer des examens approfondis ou signaler les transactions suspectes.

La mise à jour des mesures EDD est cruciale pour faire face aux risques émergents et aux changements réglementaires. Au fur et à mesure que la criminalité financière évolue, les organisations doivent adapter leurs mesures d’EDD pour garder une longueur d’avance sur les menaces potentielles. Des examens et des mises à jour réguliers aident également les organisations à aligner leurs pratiques sur les normes et les meilleures pratiques de l’industrie.

En surveillant et en mettant à jour en permanence les mesures EDD, les organisations peuvent maintenir un cadre de conformité robuste qui traite efficacement les risques actuels et émergents. Pour plus d’informations sur les procédures et méthodologies EDD, consultez notre article sur les procédures et méthodologies EDD.

L’adhésion à ces meilleures pratiques permettra aux organisations d’optimiser leurs efforts de conformité et d’atténuer efficacement les risques associés aux clients à haut risque et aux transactions financières importantes. En mettant en œuvre un programme de DDA efficace, en effectuant des évaluations complètes des risques et en surveillant et en mettant à jour en permanence les mesures de DDE, les organisations peuvent garder une longueur d’avance dans la lutte contre le blanchiment d’argent et la criminalité financière.

EDD en pratique : études de cas

Pour comprendre la mise en œuvre pratique du logiciel Enhanced Due Diligence (EDD), explorons des études de cas réussies et des exemples concrets d’EDD en action.

Mise en œuvre réussie du logiciel EDD

Un exemple notable de mise en œuvre réussie d’un logiciel EDD est la solution EDD d’Alessa. Ce logiciel a introduit plusieurs fonctionnalités et améliorations qui améliorent l’expérience utilisateur et augmentent la productivité dans les tâches de conformité. Par exemple, la fonction « Rapports enregistrés » permet aux utilisateurs d’enregistrer et d’accéder facilement aux rapports précédemment générés, ce qui leur permet d’économiser du temps et des efforts (Alessa). De plus, le logiciel offre désormais une fonction d’importation qui permet aux utilisateurs de télécharger des fichiers dans différents formats, facilitant ainsi la migration et l’intégration des données pour des capacités d’analyse et de reporting améliorées (Alessa).

De plus, la solution EDD d’Alessa peut s’intégrer à différentes plateformes et systèmes, tels que le CRM, l’ERP et les lacs de données, ce qui permet une connectivité et une consolidation transparentes des données pour des processus complets de diligence raisonnable et de surveillance (Alessa). Le logiciel fournit également aux utilisateurs une fonction de « tableau de bord personnalisable », offrant des options de visualisation améliorées et des tableaux de bord personnalisés basés sur des exigences et des mesures spécifiques pour une surveillance et une analyse efficaces des données de conformité. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs d’adapter leur tableau de bord à leurs besoins (Alessa).

De plus, la solution EDD d’Alessa comprend une fonction « Audit Trail », qui fournit des journaux d’audit détaillés pour toutes les actions effectuées dans le système. Cela garantit la transparence, la responsabilité et le respect des normes réglementaires et des politiques internes (Alessa).

Exemples concrets d’EDD en action

Dans le secteur financier, les banques et les institutions financières ont mis en œuvre avec succès un logiciel EDD pour renforcer leurs efforts de conformité en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. En adoptant des protocoles EDD et en tirant parti d’outils logiciels avancés, ces institutions peuvent identifier et atténuer efficacement les risques associés aux clients à haut risque, aux personnes politiquement exposées (PPE) et aux transactions en provenance de pays sanctionnés.

Par exemple, Sanction Scanner offre une approche technologique de l’EDD en fournissant des outils pour la conformité LBC/FT, le filtrage par rapport aux listes de sanctions mondiales et les listes de PPE, la surveillance des transactions et le signalement des activités suspectes. Cela permet aux entreprises d’identifier rapidement les clients et les transactions à haut risque, garantissant ainsi la conformité aux exigences réglementaires (scanner de sanctions).

Les institutions financières et d’autres organisations ont mis en œuvre des procédures et des méthodologies EDD pour authentifier l’identité des clients, évaluer les risques de blanchiment d’argent et assurer la conformité aux normes réglementaires. Avec une approche basée sur le risque, l’EDD implique la collecte d’informations d’identification supplémentaires, l’analyse de l’origine et de la propriété effective ultime (UBO) des fonds, le suivi continu des transactions, l’examen des médias défavorables et du contrôle négatif, et l’élaboration d’une stratégie de surveillance continue basée sur les risques (scanner de sanctions).

En tirant parti du logiciel EDD et en adoptant des pratiques de conformité robustes, les organisations peuvent gérer efficacement les risques associés à leur clientèle et à leurs transactions tout en se conformant aux réglementations et aux exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. Ces études de cas et exemples concrets soulignent l’importance et l’efficacité de la mise en œuvre d’un logiciel EDD dans le cadre d’un programme complet de conformité en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.

L’avenir de l’EDD

Alors que le paysage de la conformité et de la gestion des risques continue d’évoluer, il en va de même pour le domaine de la diligence raisonnable renforcée (EDD). L’EDD est un cadre complet conçu pour traiter les clients à haut risque et les transactions financières importantes, réduisant ainsi les risques de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme (scanner de sanctions). Dans cette section, nous explorerons les tendances émergentes en matière d’EDD et les innovations de la technologie EDD.

Tendances émergentes en matière d’EDD

Le domaine de l’EDD est en constante évolution pour suivre l’évolution du paysage réglementaire et les progrès technologiques. Voici quelques-unes des tendances émergentes en matière d’EDD :

  1. Approche fondée sur les risques : EDD s’oriente vers une approche davantage axée sur le risque, en concentrant ses ressources sur les clients et les transactions à haut risque. Cette approche permet aux organisations d’allouer leurs efforts et leurs ressources plus efficacement, en veillant à ce que les risques les plus élevés soient pris en compte (scanner de sanctions). En mettant en œuvre une approche fondée sur les risques, les organisations peuvent adapter leurs procédures EDD en fonction des profils de risque spécifiques de leurs clients et des juridictions dans lesquelles elles opèrent.

  2. Utilisation de la technologie : L’intégration de la technologie est en train de révolutionner le domaine de l’EDD. Des solutions logicielles et des outils avancés sont en cours de développement pour rationaliser et automatiser les processus EDD. Ces technologies tirent parti de l’analyse des données, de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique pour améliorer l’efficience et l’efficacité des procédures EDD. En automatisant certaines tâches, les organisations peuvent économiser du temps et des ressources tout en assurant la conformité aux exigences réglementaires.

  3. Surveillance continue : Une autre tendance émergente dans l’EDD est l’évolution vers une surveillance continue de l’activité des clients. Plutôt que d’effectuer des examens périodiques, les organisations mettent en œuvre des systèmes qui surveillent les transactions et le comportement des clients en temps réel. Cela permet aux organisations d’identifier et de répondre rapidement à toute activité suspecte.

Innovations dans la technologie EDD

Les innovations en matière de technologie EDD révolutionnent la façon dont les organisations abordent la conformité et la gestion des risques. Voici quelques-unes des principales innovations :

  1. Outils de dépistage avancés : Les fournisseurs de logiciels EDD développent des outils de filtrage avancés qui permettent aux organisations de filtrer les clients par rapport aux listes de sanctions mondiales, aux listes de personnes politiquement exposées (PPE) et à d’autres bases de données pertinentes. Ces outils utilisent des algorithmes sophistiqués et des techniques de couplage de données pour identifier les risques potentiels et assurer la conformité aux exigences réglementaires.

  2. Systèmes de surveillance des transactions : Les solutions logicielles EDD incluent désormais des systèmes de surveillance des transactions qui analysent les transactions des clients en temps réel. Ces systèmes utilisent des algorithmes de reconnaissance de formes et de détection d’anomalies pour identifier les transactions potentiellement suspectes et générer des alertes pour une enquête plus approfondie. En surveillant les transactions en continu, les organisations peuvent rapidement détecter et atténuer toute activité potentielle de blanchiment d’argent ou de financement du terrorisme.

  3. Intelligence artificielle et apprentissage automatique : La technologie EDD tire parti de l’intelligence artificielle et des algorithmes d’apprentissage automatique pour améliorer l’évaluation des risques et les processus de prise de décision. Ces technologies permettent d’analyser de grandes quantités de données, d’identifier des modèles et d’effectuer des évaluations prédictives des risques pour les clients. En tirant parti de l’IA et de l’apprentissage automatique, les organisations peuvent prendre des décisions plus éclairées et améliorer l’efficacité de leurs programmes EDD.

Au fur et à mesure que l’avenir de l’EDD se dessine, les organisations doivent se tenir au courant des tendances émergentes et adopter les innovations technologiques. En adoptant ces avancées, les organisations peuvent améliorer leurs efforts de conformité, atténuer les risques et garantir l’intégrité de leurs opérations. Les fournisseurs de logiciels EDD, tels que Sanction Scanner, sont à l’avant-garde de ces développements, offrant des outils complets pour aider les organisations à répondre à leurs exigences EDD et à garder une longueur d’avance dans le paysage en constante évolution de la conformité et de la gestion des risques.